Les Cahiers de Science & Vie 198 2021 05-06.pdf

(102562 KB) Pobierz
198 MA
I JUIN
20
21
98 MAI-J
JUIN 2021
NOTRE-DAME,
MONT-SAINT-MICHEL,
CARCASSONNE…
histoire et civilisations
Comment ces témoins
de notre histoire sont devenus
les joyaux de notre patrimoine
DES DESTRUCTIONS
AUX GRANDES RESTAURATIONS
PATRIMOINE
LES MONUMENTS DANS
LA TOURMENTE DE
L’HISTOIRE DE FRANCE
M 02281
- 198 -
F:
6,90
E
- RD
N° 198 MAI-JUIN 2021- BEL : 7,50€ -
ESP : 7,50€ - GR : 7,50€ -
DOM S : 7,50€ - DOM A : 7,95€ -
ITA : 7,50€ - LUX : 7,50€ - PORT CONT :
7,50€ - CAN : 11,95$CAN - MAR : 80DH -
TOM S : 900CFP - TOM A : 1500CFP -
CH : 10,50FS - TUN : 22DTU.
ACTU D’EXPERTS
SUR LES TRACES
DES PIRATES DE LA
CÔTE IRLANDAISE…
COMMUNIQUÉ
présente :
COMMENT TOUS VOS PAPIERS TRIÉS
SONT-ILS TRANSFORMÉS POUR
ÊTRE RECYCLÉS ?
En 2019, grâce au geste de tri des Français, 57% des papiers graphiques ont été recyclés.
Découvrez les 5 étapes qui permettent cette transformation dans une usine papetière.
1.
ARRIVÉE DES BALLES DE
PAPIERS DU CENTRE DE TRI
Dans ces gros paquets appelés
balles, on retrouve tous les
papiers triés par les habitants.
2.
TRANSFORMATION
EN PÂTE À PAPIER
Les balles de papiers sont plongées
dans un gros mixeur :
le pulpeur.
Ce brassage avec l’eau permet de
séparer les fibres de cellulose.
x
t au
i
rép
du
s de
e
urc
o
e
ess
r
nèt
a
a pl
l
3.
NETTOYAGE ET
FILTRAGE DES FIBRES
Cette étape permet d’éliminer
tous les indésirables
(agrafes,
spirales, encres, colles…).
La pâte recyclée peut maintenant
rejoindre le procédé habituel
de la fabrication des papiers.
4.
FABRICATION DES FEUILLES
1,3 million
de tonnes de
es
papiers recyclé
per mettent
d’écono miser
annuellement :
Grâce à une machine à papier, la
pâte est aplatie, étirée et séchée sur
des cylindres chauffés à la vapeur
pour devenir une immense feuille
de papier. On peut ainsi fabriquer
jusqu’à
110 km de papier
par heure.
23 milliard s
de litres d’eau
e la
t d
so it l’équivalen
d’une
conso m mation
ulo use.
ville co m me To
5.
MISE EN BOBINE DU NOUVEAU PAPIER
Les feuilles de papier recyclé sont mises en bobine et seront ainsi vendues
à des imprimeurs qui les utiliseront en tout ou partie pour la fabrication de
papiers graphiques (journaux, magazines, cahiers,…).
W
4 000 G
len
h,
t
iva
so it l’équ
de deux fo is
on
la conso m mati
d’électricité
me
d’une ville co m
Marseille.
© Getty/Citeo
O
RMN-GRAND PALAIS (MUSÉE DU LOUVRE)/MICHÈLE BELLOT
DE LA PIERRE
À
L’HISTOIRE
Émilie Rauscher
ù que nos yeux se posent, ils sont là. Hôtels particuliers, églises,
grottes, mais aussi lavoirs et voies romaines, châteaux ou manu-
factures émaillent la France, des villes aux campagnes. Signe de
l’intérêt populaire pour tous ces édifices, le succès rencontré par
les émissions consacrées aux plus beaux villages, les reportages
au cœur de sites prestigieux ou les Journées du patrimoine ne se
dément pas. Les destructions de maisons médiévales ou de vestiges
archéologiques ne manquent pas non plus de déclencher la colère, et pas seulement
localement. Loin d’être passif, cet engouement se traduit par l’engagement d’associa-
tions d’amateurs qui restaurent, protègent, étudient, lèvent des fonds pour les édifices
en mal de soutien.
Il aura fallu cinq siècles et bien des drames pour qu’émerge l’idée qu’un monument puisse
être «historique» et raconter plus que le tas de pierres que, dans l’absolu, il est. C’est à
Rome, avec le bouleversement du Quattrocento, que les ruines antiques commencent
à être perçues autrement que comme des carrières, mais il faudra encore un long che-
minement intellectuel pour qu’elles deviennent des traces du passé, puis dignes d’être
préservées ensuite. Ce mouvement fera son lit en France, jusqu’à atteindre sa maturité
dans la fureur de la Révolution. Car c’est paradoxalement au milieu des spoliations et
des destructions que furent formalisés les grandes notions et les premiers textes concep-
tualisant l’historicité des monuments.
Le XIX
e
 siècle sera celui des réflexions sur la restauration, portées par de puissantes
plumes comme celles de Victor Hugo ou de Prosper Mérimée… À quel point faut-il, peut-
on retoucher un édifice altéré? Comment? L’époque est celle du flamboyant Viollet-le-
Duc, dont les chantiers pharaoniques seront contestés, mais dont les résultats s’incrustent
d’emblée dans l’imaginaire national. La critique est aisée à propos de son œuvre et celle
de ses collègues, comme sur l’implication de l’État, reste que bien des sites aujourd’hui
incontournables leur doivent leur survie.
Revenir sur cette passion chaotique est l’occasion de comprendre ses ressorts. De réaliser
aussi sa complexité: qui est fondé à juger de l’importance d’un édifice et de la tranche
de passé dont il parle? Alors que l’on «patrimonialise» toujours plus, quelles limites se
donner? À vouloir tout conserver, ne risque-t-on pas de muséifier le pays? Les monuments
sont un héritage commun, les témoins parfois contradictoires d’une riche histoire; s’il faut
les préserver, il ne faut pas non plus s’interdire d’y écrire de nouvelles pages.
LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE
3
22
12
46
56
26
32
48
62
70
4
LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE
SOMMAIRE
/
/N°198
MAI - JUIN
2021
08
12
22
26
32
FABIEN LEMOINE/GETTY IMAGES - EVAN LANG/GETTY IMAGES - © SUB GÖTTINGEN, 4 H BRIT P III, 6 RARA, UNIVERSITÄTSBIBLIOTHEK, GÖTTINGEN, GERMANY.
Cadrage
Destructions révélatrices
Quand l’Antique revient en grâce
Lumières sur les vieilles pierres
Le patrimoine, enfant
de la Révolution
Alexandre Lenoir, le zélateur
Un musée pour magnifier le passé
Victor Hugo, le pourfendeur
Le domaine de l’État
Prosper Mérimée, l’arpenteur
Restaurer… mais comment ?
Eugène Viollet-le-Duc, le créateur
Les grands chantiers : Carcassonne,
Mont-Saint-Michel…
La protection, une affaire d’État
Interview
//
Maria Gravari-Barbas
«
Des récits émergent pour défendre
des grands et des petits patrimoines
»
40
42
46
48
54
56
60
62
70
74
RECEVEZ
LES CAHIERS DE
SCIENCE & VIE
CHEZ VOUS.
Votre bulletin d’abonnement
se trouve en page 77.
Vous pouvez aussi vous abonner
par téléphone au 01.46.48.47.87
ou par Internet sur
www.kiosquemag.com.
INFORMATIONS AUX ABONNÉS
EN PRÉLÈVEMENT AUTOMATIQUE
Le prélèvement automatique de
votre abonnement aux
Cahiers de
Science & Vie,
auparavant effectué
par Mondadori Magazines France,
sera désormais directement
prélevé par REWORLD MEDIA
MAGAZINES, nouveau nom de
la société éditrice des
Cahiers de
Science & Vie.
En cas de question sur
votre abonnement, notre service
client est à votre disposition au
01 46 48 47 87 du lundi au samedi
de 8 h à 20 h, ou par mail sur
www.serviceabomag.fr/
ci
l
PATRIMOINE
DOSSIER
//
PAGES 06 À 76
do
s
ier
s
s
p
ACTUALITÉS
80
86
90
En bref //
Pompéi : un char
de cérémonie sauvé des
pilleurs // Payer à l’âge de
bronze // Stonehenge aurait
été apporté par des migrants
gallois // Un courrier cacheté
de trois cents ans lu sans être
ouvert // On enterrait son
animal de compagnie il y a
deux mille ans // Le fort
perdu des Tlingit retrouvé
par imagerie
Exploration //
Sur les traces
d’une alliance pirate oubliée
Regard d’experts //
Atlantide,
ce que Platon doit à l’Égypte
CULTURE
94
96
98
Expos //
Napoléon, une vie
de légende // Convergence
de luttes…
Livres //
L’ADN fossile, une
machine à remonter le temps
// Autopsie des fantômes…
En ligne //
Actuel Moyen Âge
LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE
5
Zgłoś jeśli naruszono regulamin